Aidez-nous à créer une prise de conscience et un sentiment d'appartenance.

Participez directement en choisissant certains de nos plans et dirigez votre attention en fonction de votre intérêt.


Mésange charbonnière

Parus major

Étymologie : Le nom générique Parus vient du latin {parus} et signifie «petite mésange» et le nom spécifique major vient du latin {major,oris} et signifie «plus grand».

La mésange charbonnière est l’une des espèces les plus communes d’Europe centrale. C’est un oiseau fondamentalement monogame, mais des études révèlent que dans certaines couvées, on a trouvé des poussins de mâles autres que le mâle reproducteur ; les statistiques indiquent que jusqu’à 8,5 % de l’ensemble de la progéniture peut être le résultat de l’infidélité.

Les soins parentaux sont assurés par les deux parents, mais c’est la femelle qui couve les 12 œufs en moyenne par ponte, qui, une fois éclos, donnent des poussins qui ont besoin de 6 à 7 grammes de nourriture par individu pendant 16 à 22 jours d’élevage.

Son principal prédateur est l’épervier d’Europe (Accipiter nisus), ennemi déclaré des aviculteurs de toute l’Europe, mais l’espèce n’est pas menacée et sa santé écologique est stable.

Cet animal est souvent observé en compagnie de la mésange bleue (Cyanistes caerelus) avec laquelle il partage des habitudes alimentaires et avec laquelle il peut être confondu à première vue.

Il est bien adapté aux écosystèmes perturbés par l’homme et on peut l’observer sur les places publiques et dans les jardins résidentiels dans toute l’Europe, au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique du Nord.

Découvrez nos produits POD

Productos
Productos